L’acidité des papiers : source d’inquiétude pour les conservateurs de livres anciens

Un grand nombre des maux des conservateurs de l’écrit (documents graphiques, livres et papiers) provient d’une source de désarroi : l’acidité des documents à conserver. Vous l’avez vous-même déjà remarqué : votre Jules Verne chez Hetzel, votre manuel scolaire ou précieux dictionnaire de pépé des années 20, vos journaux de 14-18 ou de l’avènement d’Hitler,

Continue reading »