Vous aimez les livres anciens ? Nous aussi !

Dépoussiérage, gommage : le nettoyage à sec

nettoyage-a-sec-livre-papier

Le nettoyage à sec consiste à dépoussiérer et/ou gommer des livres et des documents,
sans l’aide de l’humidité
contrairement au dépoussiérage que l’on effectue pendant le ménage qui consiste à alourdir les particules de poussières en travaillant avec des chiffons ou des plumeaux humides (voir notre fiche conseil).

Le nettoyage à sec ne fait donc pas partie “du ménage” régulier de la bibliothèque mais est une opération de conservation à part entière.

Cette fiche conseil donne des informations mais n'est pas un tutoriel !

QUE FAUT-IL DEPOUSSIERER OU GOMMER ?

– Tout nouveau livre acquis, avant de le ranger dans la bibliothèque

On ne connait pas la provenance d’un livre, ni l’hygiène des personnes l’ayant manipulé, ni ses conditions de stockage avant d’en faire l’acquisition, d’autant plus si on ne l’achète pas à un marchand professionnel.

– Tout livre qui dégage une « mauvaise odeur »

Une odeur de renfermé ou de « cave » ne signifie pas obligatoirement la présence de moisissures, mais toute moisissure active dégage une telle odeur. Le nettoyage à sec s’impose dans ce cas.

– Tout livre ayant séjourné trop longtemps dans un lieu de stockage

Un livre oublié, non manipulé depuis longtemps est forcément couvert de poussière, aussi minuscules soient ses particules, cette poussière dégrade le livre. Un dépoussiérage minutieux rendra au livre sa fraîcheur initiale.

– Tout livre sur lequel on doit apporter des soins

Avant de savonner ou de cirer le cuir d’une reliure, de recoller le dos d’un broché, de réparer un coin, de réparer des déchirures, etc. il faut procéder à un dépoussiérage.

DEPOUSSIERAGE OU GOMMAGE ?

On pense « dépoussiérage » de :
– Ce qui est le plus en contact avec les particules de poussière soit : l’extérieur du livre
– Ce qui est le moins visible : les fonds de cahiers
– Ce qui laisse des résidus, par exemple une opération de gommage.

On pense « gommage » de :
– Ce qui est le plus salit par les doigts : les premières pages (contre-plats, gardes et pages de titre), les marges, les documents en papier.
– Ce qui a résisté au dépoussiérage (particules incrustées dans le papier)

livre-ouvert-detoure

Les conservateurs professionnels effectuent le dépoussiérage et le gommage des livres ou des documents papier sur une table de travail, à l’écart des lieux de stockage. Pour traiter des milliers de documents, ils disposent d’un matériel approprié et couteux pour un particulier, or, même si l’on a la chance de posséder une imposante bibliothèque, on peut, en simple amateur, s’approprier les bonnes techniques et adapter le matériel.

1) LE DEPOUSSIERAGE

Il s’effectue soit mécaniquement à l’aide d’un aspirateur adapté, soit manuellement à l’aide de brosses et de chiffons en microfibres. Quel que soit le mode opérationnel choisit, nous conseillons de s’installer sur une table bien propre, éloignée de la bibliothèque, et dans une pièce bien aérée.

Dépoussiérage mécanique :

Idéal pour ne pas disperser la poussière !

– Aspirateur domestique à puissance variable avec un filtre neuf ou récent (filtre HEPA ou absolu, si possible). La puissance d’aspirateur domestique est conçue pour le nettoyage des sols et ne convient pas du tout aux objets fragiles. Si votre aspirateur n’a pas de vitesse variable, il faudra dépoussiérer manuellement.
Les conservateurs s’imposent des filtres  » absolu » de la norme HEPA qui permettent de retenir les microparticules telles que les spores. De nombreux aspirateurs domestiques sont déjà équipés de tels filtres. Vous trouverez sans peine le filtre qui convient à votre aspirateur sur le site aspireflex.

On ajoute à notre aspirateur un kit d’aspiration de précision (vacuum cleaning kit). Celui de notre démonstration vidéo s’adapte sur de très nombreux modèles d’aspirateurs (sauf sur les Dyson).

kit aspirateur de précision

Dépoussiérage manuel

– Brosses : des brosses douces et larges, de type blaireau de rasage ou pinceaux de maquillage.

Masque de protection filtrant si possible.

– Chiffon doux de coton (T-shirt, drap) ou chiffon en microfibres. Pas de chiffons pelucheux.

– Gants de protection : optionnels, voire contre-indiqués. Le nettoyage à sec ne nécessite aucun produit chimique, en revanche il faut pouvoir manipuler correctement le livre ou le document à nettoyer, les gants peuvent être extrêmement gênants.

brosses douces pinceaux maquillage

Procédé du dépoussiérage.

Qu’il soit mécanique ou manuel, on dépoussière d’abord les surfaces les plus exposées et l’on achève par les surfaces les plus cachées. Il faut être prudent lors de la manipulation du livre.

ouverture-livre

D’abord, l’extérieur du livre. Sur un livre ayant été stocké debout, on commence donc par la tranche de tête, puis le dos, puis les plats et on termine par la tranche de queue. Sur un livre ayant été stocké à plat, on commence par le plat le plus poussiéreux, puis le dos, puis les tranches.
L’intérieur du livre. Le contre-plat, la garde volante et les premières pages. Puis enfin, les fonds de cahier si nécessaire.

2) Le gommage

Il permet d’ôter des zones sales que l’aspiration n’a pas fait disparaître. Cette opération ne doit pas s’opérer sur le cuir, la percaline ni sur les papiers glacés. On gomme le papier. On gomme avec des gommes dures, des gommes en poudre ou des éponges.

La gomme dure est en PVC blanche (les gommes en couleurs sont à proscrire). On peut la réduire en miettes en la broyant au mixer. Nous recommandons la gomme STAEDTLER qui laisse très peu de résidus et qui convient sur des papiers anciens ou modernes.

La poudre de gomme se conditionne dans un petit sac, c’est la gomme chaussette. Douce et non abrasive, il faudra bien ôter les résidus après usage. Nous la conseillons pour nettoyer des documents à plat et les grands formats.

 Eponge-caoutchouc-naturelL’éponge de caoutchouc naturel. Elle s’emploie sèche, comme une gomme et ne laisse aucun résidu ! Elle nettoie les traces de fumée, de suie et de moisissures sèches. Nous l’employons sur nos livres anciens et modernes.
Cette éponge peut être lavée à l’eau froide et doit être soigneusement séchée à l’air avant de la réutiliser.
Vous la trouverez dans notre kit de réparation des livres.

Pour gommer la poussière incrustée dans le papier des livres modernes (couvertures de brochés, cartes, livres de poches…), nous recommandons la pâte à nettoyer américaine Absorene®. Non abrasive, la pâte rose absorbe les petites particules de poussière et de saleté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *