Vous aimez les livres anciens ? Nous aussi !

Les formats des livres anciens : significations et explications

Faut-il se référer à ce que voient nos yeux ? Auquel cas, le format d’un livre ancien tiendra compte de son apparence, de ses dimensions (voir le tableau des correspondances en bas de l’article).

Ou bien, nous nous référons à sa réalité historique, à son façonnage et dans ce cas nous indiquerons le format réel d’un livre ancien autrement appelé le format bibliographique

Vous allez voir dans la vidéo ci-dessous ce que signifient les différentes appellations des formats que l’on rencontre très souvent dans les descriptions des livres. De l’in-plano à l’in-32, levons ce voile un peu obscur…

En résumé, les formats bibliographiques classés du plus grand au plus petit :

  • in-plano : 1 feuille de papier contient 1 feuillet, soit 1 page au R° et 1 page au V° (la feuille ne sera pas pliée chez le relieur)
  • in-folio : 1 feuille de papier contient 2 feuillets, soit 2 pages au R° et 2 pages au V° (la feuille est pliée pour obtenir 2 feuillets égaux)
  • in-quarto, in-4° : 1 feuille de papier contient 4 feuillets, soit 4 pages au R° et 4 pages au V° (la feuille est pliée pour obtenir 4 feuillets égaux)
  • in-octavo, in-8° : 1 feuille de papier contient 8 feuillets, soit 8 pages au R° et 8 pages au V° (la feuille est pliée pour obtenir 8 feuillets égaux)
  • in-douze, in-12 : 1 feuille de papier contient 12 feuillets, soit 12 pages au R° et 12 pages au V° (la feuille est pliée pour obtenir 12 feuillets égaux)
  • in-seize, in-16 : 1 feuille de papier contient 16 feuillets, soit 16 pages au R° et 16 pages au V° (la feuille est pliée pour obtenir 16 feuillets égaux)
  • in-dix-huit, in-18 : 1 feuille de papier contient 18 feuillets, soit 18 pages au R° et 18 pages au V° (la feuille est pliée pour obtenir 18 feuillets égaux)

etc…

Les appellations des principaux papiers traditionnels et leurs dimensions en centimètres :
(sources : Le Dictionnaire Encyclopédique du Livre)

  • Univers : 100 x 130
  • Grand Aigle: 98,4 x 66,6
  • Grand Soleil: 97,2 x 66,8
  • Colombier: 63 x 90
  • Au Soleil: 79,5 x 54,8
  • Grand Jésus: 70,2 x 52,5
  • Grand Lombard : 66 x 54
  • Royal : 59,4 x 43,2
  • Grand Raisin: 61 x 45,9
  • Jésus : 56 x 76
  • Raisin : 50 x 65
  • Cavalier: 46 x 62
  • Coquille: 44 x 56
  • Ecu: 40 x 52
  • Couronne: 36 x 46
  • Tellière: 34 x 44
  • Pot: 31 x 40
  • Cloche: 30 x 40

Il existe de telles différences de formats de papier que comparer un in-8° imprimé sur papier Grand Aigle avec un in-8° imprimé sur papier Ecu nous laisse perplexe. Ces deux in-8° auront des dimensions différentes, l’un des 2 aura même l’apparence d’un in-4°…

Les formats d’apparence, une correspondance en cm établie par les bibliothèques :
(sources : Le Dictionnaire Encyclopédique du Livre)

  • grand in-folio : plus de 40 cm de hauteur
  • in-folio : 30 à 40 cm
  • in-4° : 25 à 30 cm
  • in-8° : 20 à 25 cm
  • in-12 : moins de 20 cm
  • in-16 : moins de 16 cm
  • in-18 : moins de 14 cm
  • in-32 : moins de 10 cm

Pourtant, les artisans du livre nous ont laissé de nombreux indices qui nous permettent assurément de certifier le format bibliographique d’un livre. Ce sera l’objet d’un prochain article, aussi inscrivez-vous à la lettre Essentiam pour en être informé !



Share this post
  ,


14 thoughts on “Les formats des livres anciens : significations et explications

  1. Pingback: Formaire, formes et… formats | Essentiam, livres anciens et art de vivre

  2. merci pour ces quelques explications sur les formats de livres, j’aurais aimé si vous le pouvez et si vous avez envie de faire une rubrique sur les appellations de papier et l’ordonnance de ceux -ci les pur fil, les hollande, les alfa, les chine, les japon impérial , etc… je n’arrive pas à trouver un livre sur l’histoire de ces appellations et de l’ordonnancement de leur qualité

    merci pour vos vidéos

  3. Bravo pour la réalisation ! J’attends la suite – la plus intéressante au plan pratique – avec impatience, car la réalisation va être plus délicate : place des signatures, direction des pontuseaux, emplacement du filigrane.

    • Patience ! … c’est très amusant en effet de jouer « au format ». Il faut dire que c’est plus simple à montrer (via vidéo) que tout détailler à l’écrit.

    • La suite sera plus amusante ! on jouera les « détectives » en relevant tous les indices que laissent les outils et les hommes ! 🙂

  4. Bonjour
    j’ai découvert votre site depuis peu et j’avoue c’est génial .
    C’est super bien pensé .
    je suis relieur restaurateur depuis 1985 dans des archives départementales .
    et je me régale de surfer sur votre site .
    un grand merci
    amicalement.

    olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *